Supprimer la Région wallonne, conserver les provinces ?

Image for post
Image for post
Possibilité de drapeau pour la future République écolo-communiste de Liège-Hainaut

Plus personne ne l’ignore et toutes les enquêtes chiffrées en attestent : la Wallonie persiste à croupir dans les profondeurs du développement européen, son niveau de vie reste désespérément et substantiellement inférieur à la moyenne européenne.

Ces résultats sont doublement cruels. Ils le sont d’abord pour le ministre Marcourt, qui porta avec l’arrogance qu’on lui connaît les plans Marshall successifs, dont les résultats sont nuls. Pas médiocres : nuls, zéro au sens statistique du terme, car le niveau de vie en Wallonie a encore régressé par rapport à la moyenne européenne.

Ils le sont, plus généralement, pour la Wallonie dans son ensemble. On oublie souvent que si les Flamands voulaient le fédéralisme culturel et dans le domaine de l’enseignement, ce sont les Wallons qui exigeaient l’autonomie économique, soi-disant pour prendre en mains leur destin.

On a vu : les Flamands ont fait de leur enseignement, du maternel à l’universitaire, l’un des meilleurs de l’OCDE. Tandis que les Wallons ont piteusement régressé, et dans le domaine de l’enseignement, et dans celui de l’économie.

En résumé, ne nous voilons pas la face : le fédéralisme flamand est un succès triomphal, le fédéralisme wallon un échec total.

Il est également à souligner que cette descente aux enfers wallonne est concomittante d’un pouvoir socialiste (au sens large) quasiment sans interruption depuis un demi-siècle.

La tendance est européenne et les sondages sont clairs : le règne du PS touche à sa fin. Oh, bien sûr, ce parti ne va pas disparaître. Sans doute réalisera-t-il encore quelques beaux scores au niveau local. Mais l’époque des 40% est révolue; la domination du PS appartient au passé.

Les Wallons auraient compris la leçon ? Ils auraient enfin “capté” que le socialisme les maintient depuis un demi-siècle dans une sorte d’avachissement humiliant vis-à-vis de la Flandre ? Ils auraient décidé de prendre — osons le mot ! — leurs responsabilités ?

D’un mot : non. Le socialisme ne leur ayant apporté que misère, corruption, scandale et régression, une fraction significative des Wallons décident mâlement de quitter le PS pour le PTB, parti non seulement socialiste mais communiste au sens strict, décrit comme stalinien et extrémiste par l’extrême gauche grecque (Varoufakis), ce qui ne manque pas de sel !

Quand on écrit : “les” Wallons, on est injuste. À la vérité, il existe en Wallonie une cassure profonde, sociologique autant qu’économique et politique, entre d’une part les provinces “rouges” de Liège et du Hainaut, et de l’autre les provinces du Brabant, de Namur et du Luxembourg. Cette “cassure” est noyée par le fait que Liège et le Hainaut sont plus peuplées, et donnent le sentiment d’incarner la Wallonie.

Tout indique que les deux provinces “rouges” — Liège et le Hainaut — entendent le rester, et même virer à l’écarlate. C’est leur droit démocratique le plus strict. Mais pourquoi obliger les trois autres provinces à suivre Liège et le Hainaut sur le chemin du Venezuela, qui est celui de l’arbitraire, de la violence, du vol et finalement du chaos et de la ruine ?

C’est pourquoi la rationalisation des structures wallonnes devrait s’envisager dans une perspective nouvelle : pourquoi ne pas supprimer la Région wallonne, au bilan de toute façon calamiteux dans tous les domaines, pour transférer ses compétences aux provinces ? Si la volonté politique se fait jour, le juridique suivra, rien, strictement rien n’empêchant sur le plan juridique d’envisager un tel scénario.

Ainsi les provinces qui souhaitent tenter l’aventure de l’écolo-communisme seront-elles en mesure d’embrasser leur avenir radieux. Et celles qui font le pari de la liberté et de la prospérité seront également en mesure de suivre leur voie.

Supprimons la Région wallonne, inutile et nuisible. Rendons aux Wallons leur liberté.

PhD Sorbonne

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store